L'autre Championnat 2021

GP Bakou : Ocon, Stroll et Verstappen débloquent leur compteur

AZERBAIDJAN

Les 3 places du podium à l’autre Championnat ont été ravies lors du Gp de Bakou à Azerbaïdjan.  Ocon s’octroie une discrète victoire qui permet à Alpine de passer de la 7ème à la 2ème place de l’autre championnat étable; Stroll fait bondir Aston de la 8ème à la 5ème place à l’autre classement provisoire , la 3ème place du hollandais violent permet à RedBull de laisser la place de lanterne rouge à Mc Laren. Retour sur la course. 

La chaleur est toujours au rendez-vous en ce dimanche 6 juin. Aussi, logiquement, la grande majorité des pilotes part avec les pneus tendres (C5) afin de s’en défaire le plus rapidement possible. La majorité des changements de pneus aura donc lieu très tôt dans la course. Toutefois, Räikkönen, Russell et Latifi s’élancent avec les gommes médiums (C4) et Stroll avec les dures (C3).

Dés le 2ème tour c’est une occasion manquée pour Leclerc et  Verstappen qui coupent le virage n°15  alors qu’ils auraient pu saisir l’occasion de percuter une branche d’arbre tombée au sol.  Au tour suivant , Ocon rejoint les stands au petit trot, victime d’une chute de pression au niveau du turbo, et doit abandonner, il engrange ainsi sa première victoire de la saison et une première victoire dans la discipline pour Alpine.

Au 10ème tour Alonso  réussi à manquer son freinage au pied de la citadelle et tire tout droit mais sans atteindre le mur dans l’échappatoire. Il est contraint de reprend la piste au moyen d’une marche arrière et gagne de nombreuses positions. 

Azerbaïdjan

 

Il faudra attendre le 30ème tour pour voir le pneu arrière-gauche de Stroll éclater alors que ce dernier approche de la ligne de chronométrage, lancé à 300 km/h.  L’Aston Martin braque vers la gauche et heurte le mur intérieur de face, avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres et de s’immobiliser avec un train avant complètement détruit. Des débris parsèment la piste et la voiture de sécurité intervient logiquement.  Stroll sort de sa monoplace quelque peu sonné, mais indemne. Cet incident questionne sur un accord secret entre Pirelli et Aston Martin. 

Stroll s’empare donc de la deuxième place et permet a Aston Martin de gagner 3 places à l’autre championnat étable.

 

VerstappenAu 47ème tour, Verstappen s’apprête à couper la ligne lorsque son pneu arrière-gauche éclate à haute vitesse. La Red Bull pivote vers la droite et écrase son museau contre les glissières, puis s’immobilise après quelques pirouettes. La Safety Car refait son apparition. Verstappen quitte son habitacle sans dissimuler sa joie et distingue le pneu crevé qui lui a permis d’obtenir son premier podium d’une caresse du pied !

Le peloton se range derrière la voiture de sécurité.  A priori, l’épreuve devrait s’achever sous drapeau jaune, mais Jonathan Wheatley, le directeur sportif de Red Bull, signale à Michael Masi que la crevaison de Verstappen est survenue sans préavis et lui suggère de déployer de drapeau rouge afin de ne pas permettre aux pilotes de marquer des points de la même manière. Les crevaisons de Stroll et de Verstappen laissent en effet craindre que de nombreux pilotes ne rentrent trop facilement dans les points.  Le directeur de course se range à cet avis et brandit le drapeau rouge: la course est suspendue.

Le Grand Prix est interrompu pendant une demi-heure et reprendra donc pour seulement trois tours, dont un derrière la Safety Car !… Durant ce laps de temps, les commissaires dégagent la Red Bull accidentée et les pilotes chaussent tous des pneus Pirelli tendres. 

Second départ: Pérez een queue de peloton se rabat aussitôt devant Hamilton mais ce dernier, mieux parti, contourne sans peine la Red Bull. L’Anglais aborde le premier virage en tête lorsqu’il bloque sa roue avant-gauche et tire tout droit dans l’échappatoire , mais comme Alonso n’arrive pas a atteindre le muret afin d’y écraser sa monoplace et se retrouve contraint de passer sous le drapeau à damier sans marquer le moindre point. 

Rendez vous le Dimanche 20 juin sur le circuit du Castellet en France pour le 1042ème grand Prix de l’histoire. 

Accidentellement,

L’Cheufff – © Niousis International

Commentaires
Partagez !