L'autre Championnat 2021

Nikita Mazepin s’impose au Gp de Bahreïn !

Le grand prix de Bahreïn, première épreuve du championnat 2021 pour les étables de formule qu’une a offert un spectacle bien timide pour l’ouverture de la saison. Seuls 4 pilotes se sont qualifiés à l’autre Championnat .  Sans grosse surprise, donné favori par tous les patrons de casse auto , c’est Nikita Mazepin qui a remporté la première course de la saison 2021. Le Russe  devance Fernando Alonso, Nicholas Latifi vient compléter le podium. 

Pourtant les choses ont failli se dérouler autrement avec une magnifique tentative de Sergio Perez qui a réussi à caler durant le tour de formation. Espérant remporter la victoire au nez et à la barbe de ses petits camarades, le mexicain a échoué en tentant d’exploiter l’article n°6 du règlement qui stipule que les pilotes peuvent figurer au classement dès lors qu’ils sont présent à leur emplacement sur la grille de départ au moment où le départ d’un tour de formation est donné. Tentative totalement avortée puisque le mexicain prendra son départ de la ligne des stands une fois son moteur redémarré.

Les 4 feux se sont éteints, on a fermé nos bouches jusqu’au premier virage et c’est au virage 3 que Nikita Mazepin, pilote Haas est venu définitivement tuer le match en maitrisant une parfaite perte de contrôle avant de venir se crasher dans les rails.  Une victoire que l’on sentait venir au regard de son entrainement intensif, deux sorties de piste en qualifications et deux lors des essais libres. Un très joli résultat pour la recrue qui remplace Grosjean.

Intervention de la voiture de sécurité et dés la reprise au 4ème tour, ça se bat de tous les côtés, on sent que chaque pilote a faim, très faim ! De nombreux contacts , et nouvelle safety car après que Sainz ait touché Stroll et Gasly la McLaren de Ricciardo mais aucun des pilotes ne parvient à abandonner à ce moment de la course.

Le plus gros de la course se passe sans aucune encombre, chacun attendant l’opportunité d’un contact mais les écarts sont trop importants pour prendre le risque de se crasher sans garantie de l’abandon à la clé.
Il faudra attendre le 34ème tour pour voir Fernando Alonso rejoindre son box et se contraindre à l’abandon à cause de freins défectueux sur le train arrière de sa monoplace. Mettre ses freins à contribution plus que de mesure c’est avérée être une stratégie payante pour l’espagnol qui signe son retour dans la catégorie reine avec une belle deuxième place! 

Au 45 ème tour, Vettel profite de  sa proximité avec Ocon pour venir l’emboutir au freinage, une démarche veine puisque les monoplaces sont a peine touchées et les deux hommes parviennent à poursuivre la course.

Victime d’un problème de boost lié à l’unité de puissance c’est finalement Nicholas Latifi qui viendra empocher la 3ème place du podium en abandonnant 5 tours avant la fin du Gp , imité au tour d’après par Pierre Gasly dont la première tentative d’harponnage de Ricciardo n’avait pas porté ses fruits.

La fin du GP est proprement soporifique outre une manœuvre de Verstappen sur  Hamilton en queue de peloton qui se soldera par un échec , le Néerlandais se résoudra d’ailleurs a rendre la dernière position au britannique!

Seuls 4 pilotes se classent à l’autre championnat pour cette manche d’ouverture, Nikita Mazepin prend la tête du championnat du monde, puisse le prochain GP nous offrir plus de spectacle le dimanche 18 avril sur la piste d’Imola.

Accidentellement,

L’Cheufff – © Niousis International

Commentaires
Partagez !