Monaco 2014: Victoire de Rosberg, en force

 Hamilton est l’homme fort de cette année, il est même l’homme à battre puisqu’il dispose d’une des meilleures monoplaces du plateau en complément de sont talent pur , qui lui a permis de gagner toutes les courses de la saison à part Melbourne où il a dû abandonner pour problème majeur sur sa monoplace.

Hormis cette malheureuse première manche de la saison, Lewis a , jusqu’alors, réalisé un sans faute.

 Par déclinaison, depuis le début de la saison , le génie de Tewin éclabousse de son talent et de manière insolente le fils à kéké , et sa domination est encore plus flagrante lorsqu’ Hamilton est en pneus durs et que Rosberg ne parvient jamais a le surclasser même en étant chaussé des gommes les plus rapides, les tendres.

En effet, par 2 fois depuis le début de l’année, Lewis a fait la différence face à Rosberg avec des gommes moins performantes, et cette domination sans appel a fait naître en Rosberg une stratégie digne d’un vulgaire schumacher qui employait la triche lorsqu’il était dominé à la régulière.

Monaco, circuit qui engendre de véritables processions était donc parfaitement adapté pour Rosberg afin d’y élaborer une stratégie pour prendre le meilleur sur son coéquipier dominateur.

Par conséquent, le résultat du grand prix s’est joué des le samedi lors de la séance de qualifications.

En manquant un freinage à Mirabeau après son tour rapide le mettant auteur du meilleur temps, l’Allemand s’est assuré de ne pas être menacé par son équipier dans les dernières secondes de la séance en déclenchant les drapeaux jaunes qui empêchèrent toute amélioration des chronos aux pilotes en piste.

 Une stratégie qui rappelle le célèbre « parking » de Michael Schumacher à la Rascasse, en 2006 , et comme à l’époque, le soupçon ne peut qu’émerger concernant l’authenticité de l’erreur de Rosberg.

rosberg

L’examen par les commissaires sportifs de la FIA et l’investigation menée par ceux-ci a concerné initialement le fait de savoir si l’incident devait être lui-même investigué ! On croît rêver !

Finalement, aucune sanction n’a été prise par les commissaires à l’encontre du pilote allemand, qui a pu conserver sa pole position dans les rues de la principauté.

Ceci étant, sur un circuit où les dépassements sont des plus délicats à cause des barrières garées en stationnement illicite sur les bas coté de la piste, et victime d’un arrêt au stand imposé par son équipe 2 tours trop tard, Hamilton a dû se contenter de la 2ème place.

Il termine à 9 secondes de Rosberg, écart qu’il est intéressant de comparer avec les 18 secondes d’avance que lui a infligé Hamilton en Chine ou en Malaisie.

D’ailleurs, datas à l’appui , il est évident de constater que le Britannique a, durant les trois-quarts de la course, mis la pression sur Rosberg en restant à moins de deux secondes. Les 9 secondes d’avance capitalisées par Rosberg l’ont été lors des 15 derniers tours lorsque Lewis a perdu de grosses poignées de secondes , le Britannique souffrant d’un problème de vision en raison d’un corps étranger dans l’oeil.

merco 2

Ricciardo qui a une fois de plus ridiculisé le surcoté Vettel lors des qualifs n’était alors plus qu’à quelques encablures du Britannique, qui s’est exaspéré sous les mots de son ingénieur en disant « Je me fiche de Ricciardo »

Le meilleur des 2 pilotes Red Bull , dans l’aileron arrière de la Mercedes, n’est pourtant pas parvenu à mettre sa menace à exécution et Hamilton a sauvé le doublé Mercedes de façon prodigieuse.

Rosberg n’aura retiré qu’un seul avantage de cette victoire usurpée, il repars de Monaco en tête du championnat pilote avec 4 petits points d’avance.

J’invite d’ores et déjà ses supporters (les antis lewis en fait) a pratiquer une saisie d’écran afin d’immortaliser une situation éphémère qui ne tardera pas a tourner à l’avantage du meilleur pilote du plateau.

A commencer par la prochaine manche à Montréal , sur le circuit Gilles Villeneuve ou l’excellent Lewis y a toujours été très fort , en signant des victoires en 2007, 2010 et 2012.

 

 

Cheufff – Niousis International –

 

Commentaires
Share Button