Rosberg vs Hamilton

 

ham ros

 

 

Les chiffres et les résultats des 2 premières manches de la saison sont implacables, Mercedes domine outrageusement la concurrence . 2 victoires en 2 courses et un écart constant sous le drapeau à damiers.

 

 

En effet, en Australie, Ricardo avait terminé 2ème à 24˝ 525 de Rosberg avant d’être déclassé,  et à Sépang, Vettel finit 3ème à 24˝ 534 d’Hamilton.

 

 

2 grands prix qui ont déjà permis à Hamilton de faire la différence face à Rosberg , 2 poles à zéro et 1 victoire pour chacun des pilotes.

 

 

A Melbourne , Rosberg a été renvoyé en deuxième ligne et surclassé par Hamilton lors des qualifs. Rebelote à Sépang ou Hamilton a littéralement humilié son coéquipier de plus de 6/10 de seconde.

 

 

En Australie, Lewis devait être l’homme du week-end mais sa monoplace en a décidé autrement. Les ratés moteur au départ sont venus gâcher une pole position obtenue avec panache  et son abandon au 3 ème tour a permis à Rosberg d’être débarrassé de sa plus coriace concurrence.

 

 

Bien qu’ayant souffert de la fiabilité de sa machine lors de la première manche, Lewis a réussi le week end parfait à Sépang en réalisant le Hat Trick. Au delà des performances dominatrices de sa monoplace, il a également démontré sa suprématie sans appel face à Rosberg outrageusement dominé à matériel identique.

 

Lewis est et sera l’homme à battre cette saison, Rosberg n’a qu’a bien se tenir à défaut de pouvoir monter son niveau de pilotage au niveau de  celui du génie de Tewin

 

    The Author

    1 Comment

    Add a Comment
    1. En effet, en Australie, Ricardo avait terminé 2ème à 24˝ 525 de Rosberg avant d’être déclassé, et à Sépang, Vettel finit 3ème à 24˝ 534 d’Hamilton.

      A ceci près tout de même qu’il y avait eu un safety car en Australie.

      En Australie, Lewis devait être l’homme du week-end mais sa monoplace en a décidé autrement. Les ratés moteur au départ sont venus gâcher une pole position obtenue avec panache et son abandon au 3 ème tour a permis à Rosberg d’être débarrassé de sa plus coriace concurrence.

      Ca nous changera de l’année dernière où Hamilton ne devait sa place devant Rosberg au championnat qu’à une meilleure fiabilité de sa monoplace (1 abandon contre 3).

      Lewis est et sera l’homme à battre cette saison, Rosberg n’a qu’a bien se tenir à défaut de pouvoir monter son niveau de pilotage au niveau de celui du génie de Tewin.

      Voilà des conclusions bien hâtives. Hamilton avait déjà terminé devant Rosberg en qualifications et en course sur ces deux circuits l’année dernière, ce qui ne l’a pas empêché d’être légèrement dominé sur l’ensemble de la saison. Sans parler d’un probable retour de Red Bull qui relèguera Hamilton à la 3° ou 4° place.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    F1Niouses © 1998-2014 Niousis International Frontier Theme